Trouver son équilibre intérieur

De manière générale, l’inconfort est salutaire car il nous invite à bouger pour retrouver l’équilibre ou l’harmonie qui n’est plus. Mais, il l’est encore plus pour les hypersensibles, qui ressentent tout plus intensément, pour lesquels cela devient réellement une question de survie. A tel point que la tentation se fait parfois ressentir de vivre reclus dans sa grotte.

Se pose ainsi un choix cornélien pour la personne hypersensible : se mettre à l’abri d’éventuelles souffrances en se coupant du monde ou se réaliser dans le mouvement existentiel.

Selon Elaine Aron, les hypersensibles connaissent :

  • une hyper-réactivité aux stimuli sensoriels, même de faible intensité
  • une sur-réactivité émotionnelle
  • une forte empathie
  • un traitement en profondeur de toutes les données arrivant au cerveau

Cette sur-réactivité est tellement importante qu’une personne hypersensible peut ressentir jusqu’à 40% plus fort la souffrance, qu’elle soit physique ou psychique. Autant dire que connaître l’inconfort est quotidien pour tout hypersensible qui est en relation avec les autres (et de manière exponentielle si « ces autres » sont aussi hypersensibles, sur-réagissant aussi à leurs propres stimuli sensoriels et émotionnels).

C’est la raison pour laquelle ces personnes ont tendance à être plus prudentes, vigilantes lorsqu’elles découvrent un nouveau lieu, un nouvel environnement, ou de nouvelles personnes.

Ce ressenti exacerbé peut être si difficile à vivre que le meilleur moyen de l’éviter devient le fait de se mettre en retrait, de s’effacer, de se retirer dans sa grotte, ou de porter un masque, voire une armure, de jouer un rôle qui n’est pas vraiment lui. Certes, la personne hypersensible se met ainsi en mode « protection », mais elle ne se construit pas dans son authenticité et risque de tomber dans un false-self, par lequel elle donne une fausse image d’elle-même.

Ce dilemme est d’ailleurs très bien illustré dans le film

Dilemme : rester dans son monde imaginaire, en retrait de la réalité, ou vivre pleinement ses relations aux autres en risquant de "se cogner" à la vie ?

Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

C’est l’histoire d’une petite fille qui était tellement émotive que son père l’a crue fragile et l’a isolée des relations avec les autres enfants. Une fois, adulte, Amélie s’est posé la question du choix : rester dans son monde imaginaire, en retrait de la réalité, ou vivre pleinement ses relations aux autres en risquant de « se cogner » à la vie ?

De même, le film « Jack et la mécanique du cœur« , réalisé par Mathias Malzieu et Stéphane Berla, montre bien comment les personnes hautement sensibles se sentent tellement fragiles, vulnérables, qu’elles déploient des mécanismes de défense qui rendent les relations aux autres difficiles.

Comment éviter cet écueil lorsque l’on est parent et que l’on souhaite que son enfant s’épanouisse?

La meilleure stratégie est sans doute de montrer l’exemple. Ce, en apprenant soi-même à développer son intelligence émotionnelle et à entrer dans l‘assertivité.

Tout hypersensible pourra vous dire qu’accueillir ses émotions et savoir les exprimer sans être agressif, est loin d’être chose facile. C’est un vrai challenge, qui s’étale tout au long de notre vie pour améliorer sa relation aux autres et son intégration à notre société qui n’est pas encore très à l’écoute de cette particularité.

Ce défi, ce travail sur soi, vaut le coût d’être relevé. Déjà pour soi, mais encore plus pour les enfants qui suivent nos pas et qui ont besoin d’apprendre, le plus tôt possible, à mieux gérer cette hypersensibilité afin d’en faire une force, et non plus la subir comme une fragilité.

close

Bonjour 👋 Ravie de te rencontrer.

Si les sujets abordés dans ce site te touchent, je t'invite à t''inscrire à la newsletter.

Pas de spam ici ! Consultez ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Categories:

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prendre-rdv pour une séance d’accompagnement

Karine Silvanie

06-74-95-38-95

À propos de ce site

Vous souhaitez un changement rapide et durable?

Je sais, par expérience personnelle, que se faire accompagner à la fois sur le plan de la conscientisation et sur le plan énergétique crée une synergie puissante, qui accélère vraiment son processus d’évolution.

C’est la raison pour laquelle, je propose un accompagnement holistique :

Ainsi, par le coaching, j’aide à mieux se connaître et à conscientiser son fonctionnement afin de le rendre optimal, pour une vie plus épanouie.

Et par des soins énergétiques, j’accompagne la guérison de vieilles blessures enfouies, de trauma émotionnels, qui permettent de lever des blocages récurrents, des croyances limitantes, des schémas transgénérationnels…

C’est en faisant évoluer simultanément toutes les parties de nous, qu’une réelle transformation peut s’installer durablement en soi. Et, alors, apporter son rayonnement au monde !

Nous avons parfois besoin d’un regard extérieur pour se voir tel que l’on est…